LA PEYRADE MON VILLAGE

LA PEYRADE MON VILLAGE

:

Champ de tir de la Gardiole au début du siècle.

Cette butte servira jusque dans les années 1970

à l'entraînement des militaires du 81 ème RI.

(Source Raymond Lopez)





Commentaires

  • MINGUEZ Daniel
    MINGUEZ Daniel · 31 octobre 2013

    Pas de tir max environs 600metres , de 50 en 50 a droite on peut voir encore actuellement le blocos pour l'entrainement aux jets de grenades. Au sommet de la colline de gauche ,il reste toujours le mat pour le drapeau rouge qu'ils m'étaient lors des entrainements .A quelques mètres sous le poteau une tranchée a l'époque de 1,60 environ a flan de colline sur un 100de mètres, ou Allemande pour observation ou Françaises pour l'entrainement..

    • Minguez Daniel (visiteur)
      Minguez Daniel (visiteur) MINGUEZ Daniel · 11 avril 2014

      A gauche d'après les dires une bergerie !! c'était un camp militaire donc interdit. Je pense plutôt a des écuries pour les mules .Il a était fait pour le 81 éme de Sète .de quel régiment faisait parti le centre des mitrailleurs de Frontignan , hors mis le mat , a l'entrée du chemin un panneau champ de tir danger avec un petit drapeau rouge en tole la veille du tir .Le mercredi je crois !! on cachait la mobylette dans une blaque et on partait chasser dans les collines , quand ils s'en apercevait c'était une chasse a l'homme quand le sergent de la P M nous tombait dessus je vous explique pas les seuls contents était les bidasses , et ça tout le temps , des années et des années .A la fin ils m' étaient un planton a chaque entrée la Peyrade , Frontignan , Balaruc (1980)