LA PEYRADE MON VILLAGE

LA PEYRADE MON VILLAGE

Traditions

3 appréciations
Hors-ligne
L'enfant est le père de l'homme (William Wordsworth)

4 appréciations
Hors-ligne

Ah les fêtes de La Peyrade, qu'elles soient religieuses pour les croyants , ou d'amusements pour la majorité d'entre nous, La Peyrade dans les années 1960 était tout de même assez gâté pour un petit village comme le notre. Fête de la Peyrade en juin (déplacé en juin pour fêter le serment du jeu de paume de la révolution) animation du 14 juillet, course en sac, taper dans un bidon plein d'eau avec un bâton, aller chercher avec ses dents un citron dans une lessiveuse pleine d'eau, la fête des vendanges, sans oublier la fête des écoles communales qui mes souvenirs sont bons donnait un spectacle sur estrade, elle avait lieu à la campagne Bressac (ou Mme Subirats la mère de Roland nous faisait des oreillettes), les landis au stade de foot, sans oublier pour les anciens qui restent le casino, ou toute la jeunesse régionale venait "s'éclater" dans des concours de danse à n'en plus finir, (Mme et Mr Suarez faisaient partis des meilleurs), et bien sûr le cinéma Escot, ou j'avais le privilège d'avoir un esquimeau à la pistache gratuit parce que mon père Vincent, passait les bobines des péplums . Quelle ambiance dans cette salle ou la fumée de cigarette faisait penser au brouillard londonien. C'était hier il y a 50 ans, une paille.Bisous à toutes et tous. Daniel

3 appréciations
Hors-ligne
L'enfant est le père de l'homme (William Wordsworth)

3 appréciations
Hors-ligne
L'enfant est le père de l'homme (William Wordsworth)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 216 autres membres