LA PEYRADE MON VILLAGE

LA PEYRADE MON VILLAGE

Chronologie La Peyradoise



La Peyrade notre village a été depuis sa création le trait d'union entre les villes voisines de Frontignan et de Sète. On commencera à parler de La Peyrade en 1669 par la réalisation d'une peirade a l'emplacement du prolongement de la rue de La Peyrade vieille ( rue des écoles , puis avenue du stade). Ce gué permettait de rallier la ville de Sète. L'histoire de La Peyrade sera présentée dans sa façon chronologique.

 

(Source Histoire de La Peyrade par A Cablat, ainsi que " la petite encyclopédie de Frontignan La Peyrade)

  

 

1666

* Le 29 juillet 1666 la première pierre du port de Sète est posée. La première peirade voit une procession continuelles de calèches , de gens à cheval et gens de pied, demi nus, qui traversaient le gué d'un bon quart de lieue pour se rendre aux festivités.

 

 

 

   La première "peirade"

 

1669

*le 28 décembre 1669, l'intendant Bezons donne son accord à Paul Riquet pour lancer sur cette gaze une chaussée. Constituée de pierres d'où son nom de Peirade, qui deviendra le nom de notre village. Elle était coupée par un petit pont levis et aussi avec un bac afin de laisser passer les barques. Elle se situait dans l'axe de l'actuelle avenue du Stade et de l'ancienne route de Balaruc.

 

1688

* Voulue à l'origine simple chaussée pour les gens à pied, la peyrade doit être réhaussée, renforcée et élargie, tâche incombant à Jean Mathias de Riquet et aux Bénédictins d'Aniane. La dépense est compensée par la jouissance des droits de pêche dans les étangs et de passage sur la jetée selon l'arrêt du conseil du 18 décembre 1688 obtenu sur demande de Riquet du 28 avril.

 

1696

* Afin de permettre aux piétons de l'emprunter avec sécurité, les propriétaires élèvent une muraille sur le côté ouest de la chaussée. Or celle ci malgré les pont et arceaux arrête les eaux que le vent marin fait entrer.

 

1697

*Suite au "désastre" que cela implique, les consuls demandent le 4 janvier aux états de de faire abattre cette levée. Cette demande sera réitérée en 1705 pour les mêmes raisons. Cela ne se fera pas puisque quelques années plus tard, la construction du canal des étangs et la construction de la chaussée à 52 arches de La Peyrade à  Sète sera construite.

 

1700

*Début de la construction du canal des étangs. La portion du mourre blanc à Frontignan (6km) est commencée. Celle ci coupe la "peirade" de Riquet et continue à travers les terres basses de St Martin.

 

1703

*Les travaux du canal des étangs sont terminés pour la portion du mourre Blanc à Frontignan (6km), et aux abords des Aresquiers

 

 1712

* En octobre 1712, le coseigneur du Canal Royal des deux mers, Jean Mathias de Riquet s'étonne que "toutes sortes de personnes passent le long du canal en barque, viennent descendre à La Peyrade pour passer du côté de Sète ou pour en revenir, sans payer le droit de passage puisqu'elles ne passent pas sur le bac". Basville conclut au paiement "de queque manière que l'on aborde La Peyrade".

* Une flotte anglaise de 30 vaisseaux débarque à Sète,les troupes se présentent devant La Peyrade, le duc de Noailles venant de Montpellier les repousse.

  

1720

* Un chemin est crée de Frescali à La Peyrade en passant par Yssanka (itinéraire de l'actuelle D2) pour aboutir à la rue des écoles et à la rue de La Peyrade vieille.

 

1730

* Le 31 octobre 1730, l'Arrêt du conseil d'Etat concernant le limites des territoires de Cette et Frontignan est adopté.

 

1 1730 limite de Cette et Frontignan (1).JPG

 

1 1730 limite de Cette et Frontignan (2).JPG

 

1 1730 limite de Cette et Frontignan (3).JPG

 

1731 

* Séparation des terroirs de Cette et Frontignan

 

1731 limite territoire Cette Frontignan.JPG

 

 

1732

Les consuls de Cette jugent de la 

nécessité d'un chemin de La Peirade à Cette

 

CONSUL ETATS 1732 (1).JPG

CONSUL ETATS 1732 (2).JPG

 

CONSUL ETATS 1732 (3).JPG

 

*7 février 1732, projet d'une nouvelle Peirade, celle ci après le bac longerait le canal des étangs, pour se rendre ensuite sur Cette.

 

img126.jpg

 

 

 

 

* Le 22 décembre les états de la province du Languedoc décide la construction d'une nouvelle peirade de 52 arches plus à l'ouest que la première. Cette nouvelle chaussée sera construite de 1732 à 1752. 

 

 

 

 La deuxième peirade de 52 arches

 1737

Le 11 juillet 1737, Jean Guillaume Almeras, fils du feu noble Antoine Henri d'Almeras, seigneur de Mirevaux, a vendu au collège Royal des Jésuites une métairie consistant en muscat et vin rouge, au tènement de la gaze. 

Cette métairie du XVIII ème siècle était sur l'emplacement qu'occupe de nos jours le château de La Peyrade.

 

1737 Les jesuites 1.png

 

1737 Les jésuites 2.png

 

 

1742

* Le 4 décembre 1742, une violente tempête eut lieu sur Cette et ses proches environs. Le maire Mt Tudesq addressa une lettre à l'intendant de la province Mr de Bernage qui lui même avait envoyé un rapport à Mr Orry, ministre des finances de Louis XV.

"Le plus utile a été le plus mal traité, c'est à dire notre grand chemin de Montpellier qui aété malmené en bien des endroits, et qui se trouve interrompu par le grand fossé sur lequel on avait fait un pont entre la grande chaussée de La Peyrade et la ville, ce petit pont a croulé , de sorte que les charrettes ne sauraient y passer et qu'on ne peut plus voiturer les marchandises par terre, ce qui est d'autant plus fâcheux pour Cette et les environs que nous voici au plus fort du commerce. Mais il y a bien pis, la grande chaussée du pont neuf sur les étangs (pont de La Peyrade  de 52 arches en construction) est tellemnt couverte qu'il n'y aura pas moyen de passer de quelques jours et que quelques cavaliers téméraires ont manqué y périr. Il s'y est fait à ce que l'on prétend, une coupure qui empêchera absolument le passage, on est obligé depuis mercredi, de faire passer en bateau les express et le courrier qui vont de Cette à Montpellier, et de les envoyer prendre au retour sur les terres de Balaruc. Toute la terre cultivée de la plage et des environs de notre montagne sont submergées, t le seront d'autant plus longtemps que les eaux n'ont qu'une issue pour s'en retourner dans la mer , cette issue est notre canal ou l'on voit la rapidité du Rhône"

 Le maire Tudesq

 

 

1757

* De 1757 à 1758 un Garonne est maire de Sète , il sera le propriétaire du mas de Garonne situé ou se tient maintenant le lot les tennis sur la route de Balaruc.

 

1771

* 30 décembre  1771 la ville de Cette aura un tribunal de commerce  dont le ressort sera limité a l'étendu de son canton  y  compris du coté de l'est et de la chaussée de la Peirade règne  de Louis XVI ..

 

1775

 * De 1775 à 1779 est entrepris la construction du grand chemin qui relie Sète à Montpellier qui deviendra la route nationale 112.

* Adjudication des ouvrages du chemin de Cette , de Frontignan à l'avenue du pont de La Peirade (12 février 1775).

 

1775 12 FEVRIER AVIS.JPG

(Source Pierres Vives Montpellier)

 

 1780

* Edition de la carte de Cassini.

 

  

1815

* Monseigneur le duc d'Angoulême part en exil aidé par le maire de Cette Mr Ratye à son passage au pont de La Peyrade

 

 

 

 

 

 

1816

* Pour le remercier d'avoir fait passer en Espagne le duc d'Angouleme, le roi accorde accorde le titre de vicomte de La Peyrade avec armoiries à mr Ratye.

  

1820

* Dressé par la commune de Frontignan , le cadastre ne mentionne que les propriétés du Mas de Chave , du Chateau de La Peyrade, Mas Fernadie, Bernadou, Rey, Mas Nicolas.

 

 1832

* Le courrier du midi  .
Des troubles graves ont eu lieu a Frontignan .Voici les bruits vagues que nous recueillons   . Les élections municipales avaient lieu . On procédait au dépouillement du scrutin  lorsque  une rixe violente éclata sur la place de la mairie ,le maire s'y rend  aussitôt pour rétablir l'ordre .Pendant son absence le scrutin a était  enlevé .On parle  de coups de couteaux donnés , l'on a fait intervenir les gardes nationaux  ,le procureur du roi s'est rendu sur place..

1839

* La ligne de chemin de fer Montpellier Cette est ouverte au trafic.

 chemin de fer.JPG

1846

* Acte de décès de Joseph Marie Etienne Jean Pierre  Ratye vicomte de La Peyrade établi le 12 septembre 1846 décédé dans son château de Saint Martin au cap d'Agde.

 

acte de déces de ratye.JPG

 

 

chateau st martin.JPG

 

1857

* Grâce a une souscription de 2600 francs les La Peyradois font construire leur église , celle ci étant insuffisante Frontignan votera une subvention de 2000 francs.

 

 

 

 

 1858 

* Le terrain en annexe du presbytère (Cuilleret) est acheté pour une superficie de 1487 m2.

 

 

1859 

* L'abbé Argelliers procède à la bénédiction du saint lieu,le bronze de la cloche porte le millésime 1863.

 

1861

1861 la peyrade 2.JPG

 

1862

* Construction de la conduite d'eau d'Yssanka à Sète , celle ci passe près du mas de Klé à La Peyrade.

* Tuons les par le rire , "l'anti clérical Janvier 1882 "
Encore un miracle , l'église du hameau de la Peyrade prés de Frontignan a était entièrement pillée par des malfaiteurs inconnus , ils n'ont  épargné  aucun objet de valeur ,le tabernacle a était enfoncé, le st ciboire contenant les hosties a était emporté le vin de la messe a était bu  ; la voûte de l'église ne s'est pas écroulée sur les malfaiteurs , une enquête est ouverte  ..

 

1864 

* Pétition des La Peyradois pour l'obtention d'une école communale ou bien pour recevoir une subvention pour l'ecole privée qu'ils avaient crée. 

 

1865

 * Transfert de l'usine à gaz de Sète à La Peyrade, celleci sera située au bord de la route de Montpellier, avenue Célestin Arnaud.

 

 

 

 

 

 1867

* On écrit de Cette  au mois de  février :
La nuit dernière des boeufs étant en débarquement a la gare de marchandises de la ligne du midi , l'un d'eux  s'échappa et a parcouru la voie ferrée dans la direction de Frontignan , arrivé au pont de la Peyrade a quatre heures et demi du matin, le train de voyageur 581 venant de Montpellier atteignit l'animal et le renversa sur la voie ou il fut broyé .Cette rencontre occasionne le déraillement de 7 wagons  , le mécanicien qui en apercevant le boeuf avait pressenti  l'accident  put manoeuvrer assez tôt pour ralentir la marche du train de sorte que les voyageurs ne s'aperçoivent  du danger qu'après  y avoir échappés .
Personne n'a été blessé  ni contusionné  et aucun dégat  n'a été constaté au matériel .A huit  heures la voie était libre a la circulation  des trains

 

1869

* Demande des paroissiens pour l'obtention de l'érection de leur commune en succursale.

* 13 décembre projet d'érection d'une église à La Peyrade.

 

DSCF0046.JPG

 

1870 

* Guerre de 1870, défaite et capitulation de Napoléon III le 2 septembre 1870,perte de l'Alsace et de la Lorraine,

Commune de Paris du 18 mars au 27 mai 1871.

* Plan de La Peyrade de 1870, l'église est bâtie (1857), le gaz est arrivé (1865) pourtant la RN 108 s'appelle toujours route impériale alors son existence était de 1811 à 1824.

 

DSCF0041.JPG

 

1871

* En face de la Peyrade une bourrasque ravage 100 métres de voie ferrée , la méditerranée  semble vouloir regagner son ancien lit par dessus l'isthme  qui la sépare de l'étang de Thau , depuis d'énormes  rochers sont entretenus en cet endroit et par gros temps le voyageur peut reconnaitre au jaillissement des vagues que le phénomène se renouvèlera encore. 

 

1874

* Plan projeté de l'église de La Peyrade, les futures écoles étaient prévues derrière l'église, elles seront ensuite ouvertes au 20 de la route de Balaruc, puis sur la route nationale.

 

DSCF0042.JPG

 

 

* L'abbé Boudou premier curé de La Peyrade de 1874 à 1876.Il officiera le premier baptême le 24 août 1874.

 

 

1876

* Au 25 avenue Célestin Arnaud , Paul Raynaud crée son entreprise qui fabriquera des boissons gazeuses jusqu'en 1973.

 

* Etude d'un tracé de ligne de chemin de fer entre le pont de La Peyrade et Balaruc. Il était même pensé traverser l'étang de Thau!. Ce projet sera sans suite.                  

     

 

 

 

* L'instituteur de La Peyrade demande au conseil municipal de Frontignan (pour l'école de La Peyrade)

1) Un bureau avec estrade

2) Un poêle avec "tuyaux"

3) Un appartement sec pour le logement de l'instituteur

Accord du conseil municipal, quant au poêle , l'hiver ayant été peu rigoureux, il n'a pas été d'une absolue nécessité...

 

1876.ecoles de la Peyrade.jpg

 

 

 1877

  * Des désordres graves ont eu lieu dans la soirée de dimanche au hameau de la Peyrade (Hérault) . Voici a quelle occasion . Le commissaire de de police de Frontignan en tournée avec un garde champêtre étaient rentrés vers 8 heures du soir dans un café de la Peyrade , un chanteur ambulant se trouvait a ce moment dans l'établissement . Rien d'insolite pour le moment , quand un consommateur qui s'était fait remarqué jusque là par des gestes provocateurs évidemment a l'adresse du commissaire de police engagea l'artiste ambulant a chanter (la descente du maréchal Mac Mahon) puis le consommateur fit des injures contre le président de la Republique et les autorités en général . Le commissaire de police procéda immédiatement a son arrestation qui n'eut pas lieu sans peine , les amis du délinquant s'étant interposés pour le dégager . Rester a amener le prisonnier a Frontignan .Or plusieurs de ces individus sortant du café avaient gagné a travers champs un monticule qui domine la route de la Peyrade a Frontignan (certainement la montée de Reboul)
De là ils firent pleuvoir une grêle de pierres sur le commissaire de police et le garde champêtre . Les agents de l'autorité durent faire usage de leurs armes pour dissuader les assaillants et force resta a la loi.
L'individu arrêté est originaire de Cette et habite a la Peyrade ou il exerce la profession de tonnelier ..

* Le 12 janvier 1877, délibération du conseil municipal de Frontignan, sur la nécessité de la construction d'un cimetière à La Peyrade. Acceptation de nos deux conseillers La Peyradois, Mrs Fages et Tourenc.

 

1877 12 janvier décision de faire un cimetière (2).JPG

 

1877 12 janvier décision de faire un cimetière (3).JPG

 

 

* le 23 janvier, l'église de La Peyrade est érigée en succursale par décret du ministère des cultes.

 

1879

* La propriétaire de château de La Peyrade , Mme Wachter , demande le raccordement et l'installation de l'eau d'Issanka.

* Election complémentaire du conseil municipal, un La Peyradois Jean Antoine Dhers est élu.

 

9SEPTEMBRE1879LPM.JPG

 

1880

* La commune de Frontignan décide la division en deux sections électorales. 

* Réussite au certificat d'étude d'une La Peyradoise le 30 juin.

 

30JUIN1880LPM.JPG

* Réunion politique à La Peyrade le 28 juillet chez David Tourenc.

 

28JUILLET1880LPM.JPG

 

* Demande d'augmentation de salaire le l'instituteur de La Peyrade Mr Crozatier

 

1880 Augmentation instit crozatier.jpg

 

1881

* Jules Ferry instaure la loi sur les lois scolaires rendant l'enseignement laïque, gratuit et obligatoire.

* Demande de Mr Levrault adjoint à La Peyrade, suite aux voeux de la population de La Peyrade, la pose de 5 lanternes à gaz pour éclairer les nuits obscures. 5 lanternes suffiront, et ne constitueront pas une grosse dépense sur le budget de la commune soit 145 francs. En 1888, La Peyrade comptera 8 lanternes à gaz.

 

1882

* L'éclairage au gaz remplace l'éclairage au pétrole.

* Une information est ouverte à l'encontre de l'abbé ......ancien curé de La Peyrade. Cet ecclésiastique est inculpé d'attentat à la pudeur commis il y a plusieurs années sur des enfants de moins de treize ans. Un mandat de comparution a été fait contre lui au parquet de Montpellier.

* Le 26 avril 1882, une pétition est lancée par les La Peyradois pour la construction de leur cimetière, ainsi qu'une indemnité soit versée pour le logement du curé.

 

1882 26 avril pétition pour le cimetière.JPG

 

1883

* Le cimetière de La Peyrade est réalisé route de Montpellier pour un montant de 3696,77.

 

1884

* Une pétition des La Peyradois est effectuée afin de demander l'érection de La Peyrade en commune.Celle ci est rejetée.

*  Le 21 avril 1884,renouvellement du voeu de Mr Simorre maire de Frontignan de demander une halte du chemin de fer au pont de La Peyrade.Nouvelle demande pour la halte le 21 août 1885 ainsi qu'au mois d'août 1886.      

 

             

 

 1885

 * La commune de Frontignan est divisée en deux sections électorales, une à Frontignan, une seconde à La Peyrade.

 

 

* Le 28 août 1885, le voeu que des travaux soient effectués dans les plus brefs délais au passage à niveau du pont de La Peyrade.

 

* Le 24 octobre, réunion politique au café de l'Orient. Apparemment ce café se tenait presque en face l'entrée du gaz, et était tenu par Mr Niel.

 

24OCTOBRE1885LPM - copie.JPG

 1886

* Le 4 avril dans les colonnes du Petit Méridional, protestation des républicains locaux contre le curé de la paroisse de La Peyrade.

 

4AVRIL1886 LPM.JPG

 

* le 28 mai 1886, le jeune La Peyradois Louis Bastide entre dans l'histoire de la médecine

 

1886 28 mai.png

 

*La justice 4 Juin 1886 .Hier quatre  contrebandiers de Montpellier venant  de Marseillan entraient  avec une barque dans le canal , vers neuf heures du matin et tournant au pont de la Peyrade , prenaient la direction de Beaucaire .Lorsque des employés de l'octroi aux  quels les allures parurent suspectes les suivirent dans une nacelle au pont de la Peyrade  ils s'élancèrent sur la barque des gredins . Trois contrebandiers prirent la fuite  le quatrième voulut ramasser des pierres pour les jeter aux employés , mais ceci se précipitèrent sur lui et le terrassèrent  . Dans la barque  on trouva dans des sacs 42 vessies contenant prés de 400 litres de trois six qui devaient entrer en fraude a Montpellier.
On voit que l'audace des fraudeurs devient de plus en plus grande  puisqu'ils ne craignent pas d'opérer au grand jour .
La barque  a était saisie et l'affaire aura la suite qu'elle comporte..

1887 

* Soutien de La Peyradois au général Boulanger en mai 1887

 

26MAI1887LPM.JPG

Sur proposition de Mr Gazagne, le fête de La Peyrade est fixée au 20 juin. Cette date corresponds à la date du serment du Jeu de Paume à Versailles.

 

* La demande de halte au pont de La Peyrade est refusée. 

 

 

 * Molinier François, cocher médaille d'argent de 1 ère classe, déjà titulaire d'une médaille pour le sauvetage d'un enfant dans le canal de La Peyrade. 

 

1888 

* Le hameau de La Peyrade est éclairé par huit bec de gaz.

* Dans l'impossibilité d'obtenir une classe d'école maternelle, les conseillers municipaux la Peyradois demandent la mise en place d'une garderie d'enfants.

 

1889

* Mai pour fêter le centenaire de la révolution française les conseillers municipaux se demandent pourquoi le centenaire a été pompeusement fêté à Frontignan, et non pas à La Peyrade.

 

1889 1 centenaire de la révolutionJPG.JPG

 

1890

* Fête des cabanes de La Peyrade

1890 11 OCTOBRE fete des cabanes.png

 

 

1891 

* Le 15 février 1891 au pont de la Peyrade prés de Cette , un grave accident de chasse s'est produit . Le nommé Leynadier essayait d'enlever avec un couteau la capsule sur la cheminée de son fusil (pour la mise a feu de la poudre noire ), cette capsule avait déja raté deux fois lorsque le coup est parti atteignant a la tête son camarade le nommé Drouillonnet , la boite crânienne a était complètement enlevée , la mort a été subite ..

* Nouvelle demande La Peyradoise pour l'érection en commune.

 

Dans le journal l'Eclair de Cette en novembre 1891:

l eclair 1891.JPGl'eclair 1891 2.JPG

 

1892

*Concession de terrains pour les sieurs Chavasse et Lamayoux. Ces terrains correspondent à la partie basse de La Peyrade (entre la rue de La Peyrade vieille, et le gaz, terrains de la cité Marcou.

 

1892 concession lamayoux (1)30 juin.JPG

 

 

1892 concession lamayoux (2)30 juin.JPG

 

 

1892 concession lamayoux (3)30 juin.JPG

 

 

* Dimanche entre La Peyrade et Frontignan a été couru le championnat de vitesse 1892 de l'AVH. Soixante cyclistes s'étaient rendus sur les lieux pour assister à la course. Malgré le vent les résultats étaient satisfaisants.

 

1893

* Réparation du grand chemin de communication numero 2 entre La Peyrade et l'embranchement du chemin de Balaruc.

 

 

 

1894

* Achat par la Compagnie de la Bordelaise de produits chimiques de terrains à Mr Nicolas,pour l'installation de son usine.

 

 

 

 

1895

* Ce matin 2 février a trois heures du matin le train express 941 a pris en écharpe le train de marchandise 3040 a la bifurcation de la Peyrade . ( a la cabioulle  )  . Les deux machines sont renversées et obstruent les deux voies , seul le nommé Chevalier conducteur chef du train 914 a était légèrement contusionné , la circulation sera rétablie   en fin de journée..

 

1896

* Demande des recreusements des fossés sur la route nationale 108.

 

 

 

 

1897

* Un projet  de construction d'un groupe scolaire situé route de Montpellier prends forme , sur un terrain de 2725 m2 acheté à Mr Wimbert , realisé par l'architecte Roustan pour un montant de 45000 francs.

 

 

* Une première fontaine est placée au centre de notre village sur l'esplanade. Elle est alimentée par l'eau d'Issanka. 

* Une seconde fontaine publique est en place au centre du village , la première est située en face de l'église à côté de l'école, en 2012, elles y sont toujours.

 

 

 

 

1898

*  Nouvelle demande de halte au pont de La Peyrade pour les trains du PLM, celle ci sera sans suite.

 

 

*  Le 24 août 1898 le conseil général demande la démolition de la caserne des douaniers.

 

 

 

 1899

*  Le "Casino" lieu de divertissements des La Peyradoises et La Peyradois, grâce au cinéma et au bal est construit à côté du café du Commerce. Les peintures intérieurs sont l'oeuvre du peintre Vivarés.L'emplacement est occupé en 2012, au rez de chaussée par la boulangerie Horlon, et au dessus des appartements.

 

 


 

 

* La mairie de Frontignan décide vue l'importance de la deuxième section de La Peyrade, de créer un poste supplémentaire de facteur (opérationnelle en 1900) et de passer à deux distributions de courrier.

 

 1900

* Par arrêté du ministère des finances année 1900 a été nommé receveur buraliste et sous officier  rengage, Mr Figoli Jean Thomas, ex maréchal des logis de gendarmerie, décoré de la médaille militaire à la recette buraliste de La Peyrade.

* Le conseil municipal est composé de Fages Henri, Fages Paul, Bosc Joseph, Lapeyre et Blanc Auguste.

 

 1901

* Le 6 janvier 1901, adjudication à la mairie de Frontignan des travaux pour la construction du groupe scolaire de La Peyrade.C'est Mr Auguste Lacroix, tailleur de pierres, qui façonna les pierres d'angle et d'encadrement de la façade. L'école est surmontée d'une horloge à poids, celle ci fût placée en juin 1902 par la maison Compazieu de Montpellier pour un prix de 1000 francs.

 

* Le 23 et 24 janvier la commune de Cette se dote de plusieurs lignes de tramways (4), dont une (la ligne 2) qui relie le centre ville de Cette des Halles jusqu'au pont de La Peyrade.

 

 

* JP Cablat obtient la médaille d'honneur du travail, ouvrier à la compagnie  de l'union des gaz à La Peyrade.

 * Un grave accident entre Cette et Frontignan au pont de la Peyrade au passage a niveau .Aujourd'hui a trois heures quarante du soir une voiture de maitre Monsieur Paul Benézech négociant en vin a Cette Madame et leur fille Madame Patrice ,ont été tamponnés par une locomotive au niveau du pont de la Peyrade . Le tamponnement a causé la mort de Madame Patrice . Les deux époux ont reçu une grande commotion le cocher qui les conduisaient n'a reçu que quelques égratignures .Les causes de l'accident sont dues a la négligence du garde barrière qui a omis de fermer le passage a niveau . Il dit qu'il n'a pas été averti du passage de la locomotive isolée..

(Journal Le Matin)

* 3 novembre mise en vente aux enchères du "Château de La Peyrade" (journal l'Eclair) 

 

1901 3 novembre l éclair.png

1902

 * En avril le groupe scolaire est terminé, le montant total est de 54000 francs. En juillet se déroule son inauguration , par un banquet, ainsi qu'un bal public chez Gazagne. Le premier instituteur sera Mr Crouzet.

* Une geôle  située près des futures douches est construite pour y mettre mendiants et vagabonds. 

  

 

 

Geôle en 2012 

 

 * Le circuit de l'Hérault à l'alcool. Cette épreuve d'automobile sera organisé epar la société d'encouragement à l'agriculture le 16 octobre prochain. Le départ se fera à 9h00 de Montpellier . Cette course se fera à l'alcool sur un parcours de 164 kms, en passant par Lodève, Montagnac, Cette, La Peyrade, Frontignan, Mireval et Montpellier.

*Le tribunal de Montpellier condamne Mme Philippine...... laitière à La Peyrade, qui avait mouillé son lait avec 10 % d'eau à 200 francs d'amende et 100 francs de dommage et intérêts envers la partie civile.

*A La Peyrade, un discussion a mal tourné entre deux habitants du village. Mrs..... et...... Ce dernier a porté un terrible coup de couteau au cœur de son adversaire qui est dans un état grave et pratiquement mort.

*La société de gymnastique << l'avenir de la Peyrade >> est déclarée le 29 janvier 1902 , son siège social est à la maison Gazagne a la Peyrade Hérault. 

*A la Peyrade Hérault Monsieur Pibout receveur buraliste de 2 ème  classe  reclassé a Mons la Trivale Hérault .. 
 

1903

* La justice .
Un incendie a ravagé l'usine de produit chimiques de la Bordelaise a la Peyrade prés de Cette. On a pu le circonscrire  , mais on ignore encore l'importance des dégâts , encore des vapeurs sulfureuses empêchent d'approcher
On a envoyé chercher les pompes de la gare de Cette , les pompiers et les pompes viennent d'étre embarqués sur une gabare tirée par un remorqueur , le feu a commencé vers huit heures et demi du matin .
On craint beaucoup car le vent soufflant  avec violence  face faire a l'incendie de rapides progrès..

 

1904

* Le boulanger Lafon ouvre son commerce , une boulangerie au n° 9 de l'avenue Célestin Arnaud.

* La fête annuelle des vétérans du drapeau de la guerre 1870-1871a été célébrée cette année. A cette occasion, la section a organisé une admirable fête. A 11 heures les vétérans se sont rendus au siège précédés par la fanfare scolaire , Mr Reynes s'est rendu chez le camarade Levreau président de la section de La Peyrade pour y prendre le drapeau. Après un salut au drapeau et l'exécution de la Marseillaise, un repas copieux a été pris. Le président a prononcé de vaillantes et patriotiques, paroles qui ont été fortement applaudies. Cette fête d'un caractère si franc, si cordial et en même temps si patriotique restera longtemps dans le souvenir de tous ceux qui y ont participé.

   

1905

* Edifice des postes des douanes sera démoli à l'entrée de La Peyrade.

 

*  Le vétérans guerre de 1870-1871
Arnaud Jean porte drapeau depuis avril 1901 de la 1340 éme section de la Peyrade , pour service rendu ,il a reçu la médaille de bronze.

* Le 9 décembre la loi de la séparation des églises et de l'état entre en vigueur. Un inventaire de la "mense" (patrimoine foncier dont les revus servent à l'entretien du titulaire ,la cure) est effectuée à l'église de La Peyrade.

 

Capture d’écran 2016-06-21 à 11.01.30.png

 

Capture d’écran 2016-06-21 à 11.02.28.png

 

1906

* Pour la troisième fois les La Peyradois demande l'érection de La Peyrade en commune . Une fois de plus cela sera refusé par 17 voix contre 3 voix (La Peyradois) puis  par le ministre de l'intérieur qui se rangera à l'avis du préfet.

* Antoine François et Figoli Jean Thomas de la 1340eme section (vétérans de la guerre 1870-1871) de la Peyrade , ont reçu la médaille de bronze avec diplôme .

 * Levrault Gabriel de la 1340eme (vétérans de la guerre 1870-1871) section de la Peyrade , médaille d'or avec diplôme.

* Une allocation  pour l'ecclésiastique est accordé  a Durand Henri desservant a la Peyrade..

 

1907

1907 14 novembre.png

* Demande des "Peyradiens" d'une poste auxiliaire

 * Grave crise viticole, de nombreux vignerons La Peyradois se rendent aux manifestations de Montpellier, Béziers et Narbonne.

 

1908

* Au 21 avenue Célestin Arnaud (aujourd'hui la librairie) se créera la première poste de La Peyrade, tenue par Mr et Mme Valette, ils tenaient également le bureau de tabac. 

 

 

elle déménagera ensuite au 11 de l'avenue Célestin Arnaud (a l'emplacement de la maison ou les médecins reçoivent leurs patients), Mr Bressac en fut alors le préposé.

Ensuite la poste revint en 1942 au 21 de l'avenue avant de partir à la création des "PTT" sur la route de Balaruc.

 

 

 

 

 

Les facteurs étaient Mr Pauvert et Mme Fobis, le receveur de la poste était Mr Jurey de 1957 à 1977 puis durant les années 2000, la création d'une nouvelle poste se fera au 1 rue de l'étoile.

 

 

 

 

1909

* La mise en ligne du téléphone est effective au 1 janvier.

 

1908 29 novembre l'eclair.png.jpg

1910

* Demande du 11 mai 1910 du déplacement du passage à niveau 306 dit de La Peyrade.

 

 

 1911

* La douane a fait jeter dans le canal des étangs des eaux blanches à La Peyrade 3000 hectolitres de vin d'Espagne falsifié. Tous les poissons sont morts.

* De 1911 à 1912, se déroulera la construction du poste électrique de La Peyrade, cette construction se situait à la glacière de nos jours.

 

 


 

 

 

 

 

En 2012

 

 

1913

 * Le 9 avril 1913 , le Cardinal de Cabières, évêque de Montpellier fait une visite officielle.

 

 

* Les premiers vélocipèdes apparaîssent , ainsi que les deux premières automobiles que possèdent Mr François Bénèset ainsi que Mr Pierre Bressac.

*  Le doyen des conscrits de France est La Peyradois. C'est le nommé Charles Esprit Ferrante, chauffeur à l'usine à gaz de La Peyrade. Ferrante qui habite à La Peyrade depuis 25 ans est né le 2 ami 1867 à Vialle en Italie. Marié à une française, il a deux enfants, les deux sont naturalisés depuis longtemps. Lui même a été naturalisé fin 1912 et a été admis à domicile par décret du 3 juillet 1896. Cette année Ferrante a passé le conseil de révision à Frontignan et a été déclaré bon pour le service.

 

1914

*  Le 2 aôut 1914 scelle le début de l'un des plus grand conflit de notre histoire, la première guerre mondiale vient d'éclater , elle durera 4 ans. De nombreux La Peyradois prendront part au conflit , entre autre Célestin Arnaud, Gratien Couderc, Charles Conti, le directeur de l'école de garçon Mr Baumel, (Mademoiselle Casse le remplacera dans ses fonctions. En 1916, Joseph Figoli âgé de 23 ans , meurt à Verdun à la côte de Poivre. Au total vingt La Peyradois auront fait le sacrifice de leur vie.

 * Sicard François manœuvre à la compagnie de l'union du gaz a la Peyrade médaille d'argent. 

 

 

1915

* La compagnie des tramways de Cette demande l'autorisation aux communes de Cette et de Frontignan de procéder au prolongement de la ligne 2 du pont de La Peyrade à Frontignan. Cette demande ne sera suivi d'aucun effet.

 

Journal officiel de la République Française .
Monsieur Christol ?? capitaine du 134 éme régiment d'infanterie est affecté au centre d'instruction des mitrailleurs de Frontignan.. 

 

1916

* Joseph Figoli, garçon de la localité, âgé de 23 ans meurt à Verdun à la côte de poivre.

 

1918

Entretien de la RN 108 entre La Peyrade et Cette.

 

* 21 avril 1918, le Football Club La Peyradois à son siège au Bar National à La Peyrade

*  Calmels Jules François, ex soldat de l'infanterie de la Nouvelle Calédonie, résidant à La Peyrade du 117eme régiment territorial, reclassé gardien de bureaux.

* Le 11 novembre 1918 la première guerre mondiale prends fin avec 9 millions de morts et 8 millions d'invalides.

* Monsieur Pibout reclassé sur place a la Peyrade  Hérault  6 Aout 1918
2éme classe 1ére catégorie..

 

 1920

 * De 1920 à 1921 , débute la construction des logements des "Chantiers Généraux du Creusot de Sète" actuellement cité Marcou. Les rues de cette cité portent les noms des principales batailles de la première guerre mondiale. Tout d'abord l'avenue la traversant :l'avenue de la Victoire, puis la rue de la Somme, de l'Yser, de Verdun, de la Marne. 

 

 

* Le 7 mai 1920  il est proposé de faire passer le quai des moulins en route nationale reliant Cette à La Peyrade.

 

 

 

 * Le 12 juin inauguration du Casino, aujourd'hui la boulangerie à côté de la pharmacie

 

1920 12 juin l eclair.png.jpg

 

1921

 * L'électricité remplace le pétrole pour l'éclairage public.

* Le 3 novembre, une plaque aux morts de la grande guerre est placée dans l'église paroissiale.

 

1921 3 NOvembre l eclair.png.jpg

 

1922 

* La guerre étant terminée depuis 4 ans, le monument aux morts effectué par le statuaire de Montpellier Mr Augué d'un montant de 14000 francs.

 

* Décision de la première course de cycliste de La Peyrade.

 

1923

* L'élargissement du pont de La Peyrade est préconisé.

 

1923 6 octobre l eclair.png

 

* Le chemin de l'usine de la Bordelaise est agrandi, il passe à six mètres de large. 

* Afin de faire une place publique au centre du village , un projet d'achat d'un terrain à la société des chantiers généraux de Sète est envisagé, d'une grandeur de 1000 mètres carrés.

 * Madika François, ex adjudant du 506 ème de régiment de chars de combat, résidant au 24 rue de Verdun à La Peyrade. Emploi réservé, proposé actif aux douanes à pieds, loi du 21 mars 1905.

* Juillet, inauguration du monument aux morts

 

1923 8 juillet leclair 2.png.jpg

* Le 17 août, un baigneur Emile Saurès, 18 ans apprenait à nager dans le canal de La Peyrade, lorsque la corde qui retenait sa ceinture en liège cassa. Le malheureux coula à pic et se noya.  

 

1924

* Le directeur de l'école de garçons (Mr Baumel) prends sa retraite, il sera remplacé par Mr Gaziniol. 

* Dans le cadre d'une future construction de leur usine, les ciments Lafarge achètent un terrain au nord ouest de l'agglomération.

* Pendant la nuit de mardi et mercredi (?), un cambrioleur s'est introduit dans une ferme de La Peyrade près de Frontignan. Le fermier a réussi à l'enfermer dans une pièce puis il a prévenu les gendarmes. Les gendarmes cernèrent la maison et avec l'aide de quelques habitants du village, en surveillèrent toutes les issues, et attendirent le lever du jour. Le criminel qui avait mis la mains sur un fusil, fit feu à plusieurs reprises sur les personnes qui s'opposaient à sa sortie. A l'aube, un voisin qui s'était munis d'un pistolet, tira sur le cambrioleur qu'il apercevait sur un balcon de bois au deuxième étage. La balle traversa le plancher et atteignit le gangster qui s'écroula. Les gendarmes le retrouvèrent étendu mort, la balle lui avait traversé le cœur, à ses côtés il y avait le fusil et trente cartouches. On ne trouva sur lui aucun papier pour établir son indentité.

 

1924 14 novembre l eclair.png

L'éclair du 14 novembre 1924

 

1924 6 decembre le radical.png

 

Le radical du 6 décembre 1924

 

 * Sicard Georges Marius Léon ex brigadier au 116ème d'artillerie vivant à La Peyrade (hérault) est nommé garde des eaux et forêts au poste non logé à Val Chatillon  en Meurthe et Moselle.

 

 1925

* Le 12 avril adjudication pour l'aménagement de la place.

 

1925 12 Avril.png.jpg

* Cinquantième anniversaire de l'église de La Peyrade, celui ci est fêté par la présence de monseigneur Mignen.

 

 

1927 

* En février 1927, débute la construction d'une glacière,en bas du gaz de France près du canal de Sète au Rhône, par la sociéte auxiliaire d'Electricité gaz et eau.

 

 

* Thomas Etienne Achille surveillant à la compagnie du gaz de La Peyrade reçoit la médaille d'honneur du travail.

* Arnaud Célestin Emmanuel, président de la société de secours mutuel la Fraternelle à La Peyrade reçoit la médaille de bronze à titre honorifique.

* Le midi scolaire du jeudi réunis , revue professionnelle indépendante et impériale.
* Gazignol Marcelle a la Peyrade Hérault Cour moyen ( 2eme année) mention honorable .

* Célaries Ernest Louis  Joseph chef du personnel à la compagnie bordelaise de produits chimiques obtient la médaille d'honneur de vermeil.

 

1928

* Le poilu républicain. La réunion a été organisé par notre section de La Peyrade et a réuni une cinquantaine d'anciens combattants. La conférence a été commenté par notre camarade Michel, elle était présidée  par notre camarade Arnaud, assisté de nos camarades Bargnès secrétaire et Solager trésorier. Le camarade Tourenc de la section de Béziers exposa les revendication morales et matérielles des anciens combattants ainsi que la retraite et mutuelle du combattant. Un banquet a clôturé cette réunion.  

 * Domper Felix Valero chaudronnier né le 19 septembre 1904 a Salas Rajas(Espagne), demeurant a la Peyrade est naturalisé français.
Falco Jean chauffeur a l'usine a gaz a la Peyrade né le 24 juillet 1872 a Cartignano (Italie) demeurant a la Peyrade est naturalisé français.

 

1929 

* De 1926 à 1929 se déroulera la construction de l'usine Lafarge au bord de l'étang de Thau,  parallèle à la route de Sète à Balaruc. Sa mise en service produira 62000 tonnes de ciment en 1930, 263726 tonnes en 1960, en 1966 elle comportera 200 employés. 

* Arnaud François Amédé reçois la médaille d'honneur du travail . compagnie de l'union des gaz de La Peyrade. 
* Cour moyen 1 première année  . Du 40 éme au 51 éme prix un porte plume avec réserve de de mines pour Capdé André a la Peyrade Hérault .
 

* Cour moyen 2éme année . Du88 ème au 105 ème prix , une règle métallique graduée ,avec un crayon et un porte plume . Gazignol Léone la Peyrade Hérault.

 

1930

* Construction du pont de chemin de fer et réalisation de la déviation de la route afin d'éviter le passage à niveau de l'ancien chemin de La Peyrade à Sète.  

* Tourenc Jean David employé à la compagnie de la Bordelaise des produits chimiques de La Peyrade, reçoit la médaille d'honneur du travail.

 * Un ouvrier agricole Monsieur Jean Allanche agé de 42 ans qui traversait  le passage a niveau de la Peyrade prés de Séte a était écrasé par un express  ..

 * Médaille d'honneur d'argent. Navierre François caissier à la compagnie Bordelaise de produits chimiques à la Peyrade.

 

1931

*Elargissement de la route nationale 108

* Mise en place du nouveau pont métallique sur le canal des étangs

 

1932

* La construction de deux classes supplémentaires est réalisée au groupe scolaire de La Peyrade.

* Elargissement du tournant du pont de La Peyrade.

 


* Au pont de la Peyrade un camion chargé de sac d'engrais voulant éviter un cycliste fait une embardé et tombe sur la voie ferrée . Les deux occupants sont grièvement blessés .. (Le Matin).

*Encontre Auguste ouvrier a la compagnie Bordelaise de produit chimique
médaille  d'honneur de bronze.

 

 1933

* Durant le mois de janvier le froid est intense, le canal des étangs et les étangs sont gelés.

* Gaziniol Antonin Marius, trésorier de la société de secours mutuel la Fraternelle à La Peyrade reçoit la médaille d'argent.

* Deux graves accidents se sont produit ce matin au viaduc de la Peyrade .Dans les deux cas les voitures ont dérapé sur une plaque de verglas et tombèrent dans le canal . La première était conduite par Monsieur Chapuis propriétaire du grand hôtel a Sète,il était accompagné de sa femme âgée de 40 ans et de leurs deux petites filles âgées de 13 ans et 8 ans .Elle roulait sur la route et dans le tournant en pente glissa sur le verglas et se précipita dans le canal Monsieur réussit a regagner la berge par contre sa femme et ses deux petites périssent noyées .
Vers 7 heures au même endroit arriva une voiture que conduisait Monsieur Champion 38 ans camelot et sa femme âgée de 35 ans . La voiture roula dans le canal a 20 mètres a peine de la première . Les deux occupants regagnèrent la rive par leurs propres moyens . Madame Champion prise de convulsions ne tarda pas a succomber ..

 

1934

* Sur le canal du Rhône à Sète ,un pont métallique est construit, les travaux au village voit arriver la mise en place des égouts.

* On a trouvé ce matin dans les rochers bordant la mer a la Peyrade (Hérault) le cadavre décomposé d'un Sénégalais et à côté des effets d'homme , des bas de femmes et des journaux datés du 18 aout . On ignore s'il a succombé là ou si on l'y a porté, une enquête est ouverte .. (le Matin de Paris)
* Un employé de la compagnie du P L M François Noguer 43 ans marié et père de trois enfants a été tué accidentellement par un wagon a la Peyrade prés de Sète au moment ou il se disposait a placer une cale a la roue d'un essieu.. (Le Populaire de Paris).

 Formidable explosion dans l'usine de pétrole de Frontignan.
Cet après midi à 15 heures un bac contenant 45 000 litres d'essence a fait explosion au moment même ou six ouvriers installaient sur sa coupole  des appareils  extincteurs .Trois des travailleurs ont réussi à se sauver. Monsieur Conrazio a été projeté  loin du bac  et grièvement brûlé .Monsieur Débiase et  Léliard eux on ne les a pas retrouvé , on suppose qu'ils sont tombés dans le bac et carbonisés  .Le soir tard le bac brûlait encore malgré l'intervention  des pompiers de Séte et de Monpellier.

* le 10 juillet 1934 : "La boule carrée", pratique du jeu de boule, siège social salle des écoles à La Peyrade.

 

 

 

1935 

*  Le 10 mars 1935 mise en service de la deuxième moitié de la chaussée du pont de La Peyrade.

 

 

 1936

* Fages Marius Eugène de la société du secours mutuel alliance La Peyradoise reçoit la médaille de bronze avec mention honorable (grand père de Yves Bonnéric).

* Le 2 juin 1936 est décidé la construction d'un chalet de nécessité soit un WC sur l'esplanade.

 

1936 6 2 wc .JPG

 * Le 6 juillet 1936 la Populaire Pétanque La Peyradoise pratique de sports de boules a son siège au café du Centre à La Peyrade.

* Le 12 juillet 1936, le touristique club La Peyradois et cyclotourisme aont leurs sièges au bar le National de La Peyrade.

* Ce matin sur le pont de la Peyrade une auto entre en collision avec une motocyclette , Edouard Berle 18 ans et Jeanne Nardonne 18 ans de Frontignan , ils sont grièvement blessés , un occupant de l'automobile est grièvement blessé au visage ..
 

1937

*  Le 14 avril il est voté l'acquisition d'un terrain appartenant à la Société Immobilière de Sète, afin d'agrandir la place publique. La société accepte la cession des rues existantes de la cité Marcou. 

* La municipalité fait acquisition d'un terrain de 12470 metres carrés le long de la route nationale, au lieu dit Fernadié pour un montant de 150 000francs. Cet dans cet enclos (Gauthier) que sera réalisé la première mairie de La Peyrade. Le 29 août 230 habitants de La Peyrade demandent l'érection de La Peyrade en commune.

 * La sociéte Rédeventza  siège social à Paris est autorisé est autorisé à ouvrir un dépôt d'huiles minérales à La Peyrade près de Frontignan, il y aura 13 réservoirs.

1938

* La médaille de la famille française est décernée en témoignage de reconnaissance nationale aux mères de familles .Médailles de bronze à Mme Granier Constance née Bartoli, mère de 5 enfants. (Journal officiel de la république française).

 

1939 

* Le 3 septembre 1939, la France entre en guerre contre l'Allemagne. 

 

 

    

 

 

1940

* Le 28 juin 1940, l'ancien président du conseil Paul Reynaud et sa compagne Hélène de Portes, venant de Bordeaux et se rendant à Marseille, ont un accident à la sortie de La Peyrade à une cinquantaine de mètres après le groupe scolaire.Dans l'accident Hélène de Portes y décèdera.

 

 

 

 Au même moment une unité française le "404" , unité anti aérienne avec 4 pièces s'installa au chemin de la croix qui se dirige vers l'usine Lafarge. Cette compagnié sera encerclée par l'armée allemande lors de l'occupation de la zone libre en 1942. 

*  Liste des prisonniers de guerre fournie par l'armée allemande. "L'autorité allemande fera tous ses efforts pour que les familles françaises soient renseignées rapidement sur le sort des prisonniers, les visites sont interdites".

1940: Laurens Antonin 31-1-1912 La Peyrade 2eme classe 96eme RIA (102) Allemagne

1940: Mazel René 9-12-1902 La Peyrade 4eme BCP Stalag VII à Moosburg Allemagne

1940: Gazagne Marcel 25-07-1917 La Peyrade 2eme classe RIMSM

1940: Laurens Gaston 13-10-1906 La Peyrade 2ème classe 616ème RI

 

 1941 

* Le 5 février 1941, les écoliers se rassemblent devant le groupe scolaire de La Peyrade pour le passage du maréchal Pétain.

* Prisonnier de guerre:

1941: Imbert Marcel 6-05-1902 La Peyrade 2ème classe 17ème train, Stalag XVII Kaiserstembruch Allemagne

  

1942

* La zone sud est occupée. L'armée allemande arrive le 11 novembre 1942, elle loge dans les bâtiments nord de l'école et dans les diverses métairies du village (Hérail, Cuilleret, Batigne).Le branchement et l'assainissement WC aux bâtiments communaux est réalisé. 

 

 1943

* Les cartes d'alimentation des jeunes dénommées J3 ( jeunes de 17 ans) donnent droit à 280 grammes de pain par jour et 180grammes de viande par semaine. Création des jardins communaux sur l'enclos Gauthier. L'année 1943 marquera la fin de la construction du presbytère commencé en 1942.

* Mai 1943, l'abbé Béssede crée la cité paroissiale de La Peyrade.

 

1943 23 Mai l eclair.png

 

1944

*  Les allemands occupent les bâtiments scolaires de février à août 1944. Le matin du 25 juin 1944, vers 9h30, une vingtaine d'avions viennent bombarder les installations allemandes près de l'usine de la Bordelaise, les canaux et les ponts de Sète. La Peyrade sera épargnée, par contre Frontignan comptera 33 morts, Sète 37 morts et Balaruc 11. Le 20 août vers trois heures du matin , c'est le pont de La Peyrade que les allemands vont exploser, ensuite ils brûlent le château de Méréville.Un pont en bois remplacera le pont détruit , il y restera jusqu'en 1954. A la Noel 1944, 12 jeunes volontaires La Peyradois partent sur le front d'Alsace, un des leurs y décedera,ce sera Michel Lisarde. 

 

 

 

  

1945

* Le 8 mai 1945, la seconde guerre mondiale s'achève avec la victoire des alliés, Pierre Pouget est à la tête d'une municipalité de transition.

 

1946

* Création de l'Olympique de La Peyrade, qui est la fusion des deux équipes : Le club des 13 et le club des lions.

* Plan pour l'agrandissement du cimetière de La Peyrade du 28 janvier 1946

 

1946 28 janvier plan agrandissement cimetiere.JPG

 

 

1946 7 aout agrandissement cimetière.JPG

 

 

1948

* De 1948 à 1950, les travaux d'assèchement d'une portion de l'étang d'Ingril et des Eaux Blanches sont entrepris en vue de la construction du nouveau pont de La Peyrade.

 

1949

* Adjudication pour l'agrandissement du cimetière du "hameau" de La Peyrade du 10 juin  1949.

 

1949  10 juin Agrandissement cimetière.JPG

 

1951

* Le 1 octobre 1951 débute les premiers travaux du pont des Eaux Blanches.

 

1 oct 1951.JPG

 

1953

* Le devis pour la construction du nouveau pont de la nationale 108 s'élève à 45 757 648 francs.

 

1955

* Le Dancing Club La Peyradois est crée le ! février 1955, son siège sera au café du Commerce près du Casino.

 

1955 02 création dancing - copie.JPG

 

1958

* De 1958 à 1961, l'abbé Guérin fait remodeler l'église de La Peyrade par deux Maçons La Peyradois, Mr Manuel Murria et Charles Naudan. Ce dernier décèdera victime d'une électrocution.

 

1959

* Le 13 octobre, projet de construction d'une mairie annexe à La Peyrade

 

1959 nouvelle mairie (5).JPG

 

  1960

* Un cinéma fait son apparition sous la houlette de Mr Escot, d'abord au café du Commerce il sera installé ensuite dans le hangar de la maison Beneset, vers 1965 il fermera pour laisser la place à la boucherie de Mme et Mr Magna, aujourd'hui c'est toujours une boucherie tenue par Mme et Mr Moreno.

 

 

 1960

* La nouvelle mairie est construite en bordure de la route nationale.

 

1961

* Après 22 ans de bons et loyaux services comme directrice de l'école des filles, Mme Pastre surnommée "La Pastroune" par certaines des ses élèves part à la retraite le 2 juillet.

* Le 31 octobre a lieu l'inauguration de la plaque commémorant le décès de Charles Naudan lors de la construction de la nouvelle église.

 

1962

 * Le 16 octobre , arrivée du nouveau curé, il s'agit de Paul Chauvet, celui ci arrive de la paroisse de Ceyras, Lacoste et Brignac.

 

 

1965 

 

tour de france 1965.JPG

 

Avis de passage du Tour de France cycliste de 1965 

 

tour 1965.jpg

 

 1967

* Le village de La Peyrade voit repasser en son centre le célèbre Tour de France.

 

getfull.jpg

 

* Ouverture sur le chemin des Lierles de l'Institut Médico Pédagogique, qui s'occupe de 48 handicapés mentaux de 4 à 20 ans du bassin de Thau

 

1967 OUVERTURE DES HIRONDELLES MIDI LIBRE 25 DECEMBRE 1968 (1).JPG

 

1974 

* Le 3 décembre 1974, Mr d'Ornano, ministre de l'industrie du gouvernement de Giscard d'Estaing , décide de la construction d'une centrale nucléaire sur l'étang d'Ingril à La Peyrade. Devant la levée de boucliers de toute la population celle ci n'aura pas lieu. Ouf!!! 

3DECEMBRE1974.JPG

 

* Le groupe scolaire bâti en 1902 sur les bords de la route nationale prends le nom de Marcel Pagnol. La population s'agrandie, un nouveau groupe scolaire est crée a l'avenue du stade , il prendra comme nom "Les Lavandins".

 

 

 1975

*  Inauguration de la halle des sports à côté du stade qui sera baptisée plus tard Roger Arnaud.

 

1977

* Liste d'union de la gauche pour les élections

 

1 mars 1977.JPG

 

1989

* Devant la vétusté du stade de football de La Peyrade(inondable fréquemment), la municipalité fait construire un nouveau stade au bord de l'étang d'Ingril, qui prendra le nom d'Esprit Granier.

 

 

 



01/10/2012
22 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 200 autres membres