LA PEYRADE MON VILLAGE

LA PEYRADE MON VILLAGE

Chemins, rues et ruelles La Peyradois

 

A travers ce nouvel article , je vais essayer de vous faire redécouvrir ou découvrir, les chemins, ruelles ou rues de notre village tels qu'ils, qu'elles étaient ,ou qu'ils sont encore avant que l'avenir ne les modifient.

 

 

Chemin n° 1 : Chemin de Montpellier à Sète par la première Peirade de Paul Riquet.

Chemin n° 2: Chemin reliant Sète à Balaruc par la première Peirade de Paul Riquet

 

 

L'ancien chemin de Montpellier à Sète :

Avant 1775, la route nationale que nous connaissons aujourd'hui,n'existait pas. Pour venir de Montpellier et se rendre à Sète, un seul chemin.Pour la partie communale, ce chemin arrivait à Frontignan par:la rue du soufre, la porte de Montpellier, la rue st Paul, la rue de l'hôpital vieux, la rue Raspail, la rue Victor Anthérieu, la porte St Martin, la rue des Airolles,le square du Muscat,la rue de la croix Masserot, puis sur la partie qui nous intéresse, la partie La Peyradoise, ce chemin de Montpellier à Sète arrivait par la rue de la Calade                                                  

  

  

 

le chemin arrivait à la montée de Reboul, traversait la route nationale, (qui bien sûr ,n'existait pas à cette époque), passait en bords de vignes, (aujourd'hui derrière Intermarché)

 

 

 

 

 

 

continuait sur le tènement de "las Ierles" (les îles), aujourd'hui Les Lierles, l'avenue Rhin et Danube avant d'arriver au croisement se tenant devant la maison de Mr et Mme Lopez. De ce croisement arrivera plus tard (en 1720) un chemin venant de Frescali,(près d'Issanka)qui sera l'actuelle route de Balaruc, celle ci empruntera la rue des écoles d'aujourd'hui

 

 

 

continuera sa descente tout doucement en passant devant Fernadié , aujourd'hui à la hauteur de la cité Espérance, anciennement rue de La Peyrade Vieille, pour aboutir au gué du passage de la première Peirade de Paul Riquet.

  

Chemin de Sète à Balaruc les Bains

Avant que la route actuelle de Balaruc ne soit créee en 1720, le seul chemin possible en venant de Sète était,d'emprunter la Peirade de Paul Riquet,de remonter la rue de la Peirade Vieille, (pour les plus anciens,on peut se rappeler ce chemin dans les années 1960, en terre battue et de très petite largeur)pour arriver au croisement du chemin de Montpellier, bifurquer vers la gauche et passer par la rue de la Gaze (derrière la pharmacie), aujourd'hui la rue des Mimosas.

 Au fond de la rue des Mimosas, le chemin continuait en descendant, (aujourd'hui la déviation de La Peyrade a coupé celui ci),continuait en passant derrière le château de La Peyrade (chemin baptisé aujourd'hui chemin bas de la Gaze)

 

 

continuait et passait devant quelques métairies entre autres Herail (anciennement Lafarge)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce chemin descendait tout doucement avant d'arriver devant ce qui sera bien plus tard l'entrée de l'usine de la Bordelaise.

 

 

 

Le chemin continuait en longeant les nouveaux terrains industriels (ex Bordelaise) pour arriver au bout en tournant sur la droite , poursuivre vers Balaruc les Bains.

 


 

Le chemin continuait ensuite vers Balaruc les bains en longeant la voie de chemin de fer (la route a été crée bien plus tard), on traversait alors le petit passage à niveau.

 

passage a niveau chemin de la bordelaise 1.jpg

 

(Photo apportée par Daniel Minguez)

 

 passage a niveu chemin de la bordelaise.jpg

 

(Photo apportée par Daniel Minguez)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



31/10/2012
10 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 200 autres membres