LA PEYRADE MON VILLAGE

LA PEYRADE MON VILLAGE

Ballade La Peyradoise

 

 

 

 

 

Lors de nos promenades dans notre village,pour aller aux courses, voir des amis, nous sillonons nos rues sans trop savoir ce qui se cachait derrières les portes et les façades.

Cet article succinct vous fera redécouvrir ou découvrir ce que nous avions oublié.

 



 

Avenue Célestin Arnaud côté impair:

 

N°1: Bourrellerie de Mr Priou , celui ci travaillait parfois à même le trottoir,ou était un arrêt des autobus pour se rendre à Sète (compagnie des courriers du midi, les autocars bleus,les cars Fort de Balaruc les bains,les autocars Joulié de Pézenas)ensuite elle a laissé la place à la pharmacie Priou-Clerc, et de nos jours la pharmacie Morer-Clerc.

 

 

 

 

 

Emplacement de l'ancienne Bourrellerie 

 

 

 

 

Aujourd'hui la pharmacie Morer Clerc en 2012

 

 


 

N°3: Emplacement de l'ancien "Casino" et du café du Commerce (M Lefevre), aujourd'hui cet emplacement est occupé par la boulangerie Horlon, ainsi que des appartements construits au-dessus.

 

 

 

 

Café du Commerce

 

 

 

1930.jpg

 

 

L'ancien "Casino" et à ses côtés le café du Commerce

 

 

 

 

Aujourd'hui la boulangerie Horlon

 et la pharmacie Morer Clerc

 

 


 

 

 N° 5: Durant les années 1960, après un hangar de la maison Bénézet, cet emplacement a vu l'arrivée du cinéma Escot,puis en 1965 la boucherie de Mme et Mr Robert Magna,cédé ensuite à la boucherie de Mme et Mr Jacky Moréno.

 

 

 

 

A la place du cinéma Escot , la boucherie Magna

 

 

  

Boucherie Mme et Mr Moréno en 2012

 

 


 

 N°7: Cet espace a été occupé par une école maternelle tenue par Melle Herminie , ensuite une boutique de repassage, après le "Restaurant de l'Esplanade", plus tard le magasin "J"de Mr et Mme Palau, puis de nos jours le salon de coiffure de Jean Claude Palau.

 

 

   

 Le salon de coiffure de Jean Claude Palau

 

A ses côtés se tenait le restaurant routier d'Anna Mathieu ici en 1944 

 

1944 restaurant.jpg


  En 2013 c'était un magasin de fleurs

qui a laissé la place aujourd'hui en 2014 à un magasin Naturhouse

 

 

2013  fleuriste avant il y avait un marchand de vin .JPG

  

N° 9: A cet emplacement,dans l'ancienne maison du curé Cazes

se tenait la boulangerie Lafon,puis la boulangerie Bourret,la boulangerie Alazet, une poissonnerie, de nos jours une agence immobilière.

 

 

 

 

  


 

N° 11: Ici se tenait tout d'abord une mercerie puis, entre les deux guerres le bureau de poste tenu par Mr Bressac,, cet espace laissera la place à la maison regroupant des médecins, entre autre le dentiste Mr Fouassier, puis le docteur Cohen et Pichon.

 

 

 

 

L'ancienne Mercerie au début du siècle

 

 

 

  


 

 

 

N° 17: Emplacement de l'hôtel Vila construit en 1956

 

 

 

 

L'hôtel Vila durant les années 1970 

 

 

 

 

L'hôtel Vila de nos jours

 


 

 

N° 19: Ici se tenait le salon de coiffure de Mr Joseph Juanena aujourd'hui la pizza Gégé.

 

 

 

 

Mr Juanena dans son salon

 

 

  

Ancien salon de Mr Juanena

 


 

 

N° 21 : Salon de coiffure de Raymond Lopez, auparavant se tenait la poste.La porte à côté se tenait l'entente cycliste.

 

 

La poste 

 

 

 

L'entente cycliste

 

 

 

 

A gauche l'ancienne entente cycliste, a droite l'ancien salon de Raymond Lopez

 


 

Raymond dans son salon de coiffure

 

 


  

N° 23: Ici se tenait un café puis un dépôt de poste et de tabac géré par Mr et Mme Valette,ensuite après les deux guerres, la poste est géré par Mr Bressac,plus tard dans les années 1970, cela deviendra une librairie papeterie géré par Mr et Mme Pauvert (ancien facteur), puis par Mr Calmettes.

 

 

 

L'ancienne poste tabac au 23 avenue Célestin Arnaud

 

 

 

La librairie durant les années 1970

 

 


 

N° 25: Fabrique et entrepot de boissons gazeuses créée en 1876 par Mr Raynaud, qui fontionnera jusqu'en 1973.

 

 

 

 

 

  

Le 25 avenue Célestin Arnaud de nos jours

 

 


 

N° 27: Commerce de Jacqueline Saunal, qui vendait des disques, piles, péllicules photos, ce fut ensuite une magasin d'artisan plombier , puis de nos jours un magasin de vêtements.

 

 

 

 

 


 

Après le commerce de Jacqueline Saunal se tenait la pompe à essence La Peyradoise "Essolube"

 

 

 

 

L'ancienne pompe à essence en 2012

 


 31: Cette bâtisse abritait les réunions des militants du parti communiste Français. les réunions des militants du Parti Communiste Français.

 

 

 


 

 

N° 33: Ancien salon de coiffure "Salon Charles" ou Raymond Lopez a fait ses gammes,puis ce fut Mauricette Vergnes.

 

 


 

 Le salon Charles durant les années 1950

  


 

N°37: Emplacement de l'ancien restautant Roussel. 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Emplacement du restaurant Roussel de nos jours

 


 

N° 39 : Cet ancien commerce que l'on devine ,était tenue par Maurice Castel , il tenait une poissonnerie.

(commentaire apporté par Robert Buj)

 

 

 

 

 


 

N° 41: Ancienne épicerie Cano, l'auto école Valéra en 2013.

 

 

  

L'ancienne épicerie Cano 

 


 

N°43: Ancien café Niel puis cet emplacement sera l'établissement ou se réunissaient les militants socialistes de la SFIO.

    

 

 

 

 


 

 

N° 49: Emplacement du cabinet du kinésithérapeute Gilles Lallemand, puis un magasin de couture et de retouches.

 

 

 


 

 N° 59:A la sortie de La Peyrade côté Sète existait un four commun pour la population .

 

 

 

 



 

Avenue Célestin Arnaud côté pair: 

 

N° 4: A l'angle de l'avenue de la Victoire et de l'avenue Célestin Arnaud se tenait la boucherie Cassar, puis aujourd'hui la boucherie Besnier.

 

 

 

 


 

N° 6: Ce magasin sera sutout une boulangerie , avec Mr Subirats, durant de nombreuses années Mr et Mme Martinez, puis Mme et Mr Ollié.

 

 

 


 

N° 8: Au numéro 8 de l'avenue Célestin Arnaud était l'ancienne tonnelerie de Mr Sorribes.

 

 

 

Durant les années 1970

 

 

 

 

En 2012

 


 

N° 10: Durant de nombreuses années cette épicerie fut tenue par Ulysse Magna puis Mme et Mr Vila, puis ce fut Mme et Mr Rey,ensuite Mme et Mr Arnaud, aujourd'hui ce local est occupée par une agence immobilière.

 

 

A droite la devanture bleue est l'épicerie

de Mme et Mr Vila

   

  


 

N° 12: Café St Jean ou Café du Centre , a l'angle de l'avenue Célestin Arnaud et de la rue Pierre Brossolette.  Lors des lotos de fêtes de fin d'année , les lots étaient suspendus à l'auvent extérieur.

 

 

 

Intérieur du Café St Jean ou du Centre 

 

 

 

Le Café du Centre avec son auvent , pas de riques

lors de la photographie par la circulation routière !

 

 

 

 

Sur la droite le Café du Centre durant les années 1970 

 

 


 

 N° 14: A l'angle de la rue Pierre Brossolette et de l'avenue Célestin Arnaud se tenait le petit commerce qui vendait le lait aux La Peyradois. Celui ci était tenu par la famille Rouquette.

 

 

 


 

 

 N° 16: Emplacement vers 1898 de la boulangerie Roc, reprise ensuite par Mr Lafon, puis par Mr Pouget, cela deviendra plus tard le restaurant "Le Muscatier".

 

 

 

 

 



 

Route de Balaruc côté impair: 

  

N° 1: En 1922 , ce lieu abritera une boucherie par Mme et Mr Culié, puis une nouvelle boucherie avec Mr Allemagno,Mr Gélis puis Mr  Giolito. De nos jours cet espace est une pizzeria. 

 

 

La boucherie Culié en 1922 

 

 

 

 

La boucherie Culié en 1930 a côté le bar national 

 

 

 

Aujourd'hui après une pizzeria, un kebab 


 

 

N° 3: Café bar le National, qui fut le siège de l'Olympique de La Peyrade , puis du Football Club de La Peyrade.

 

 

 

 


 

N° 3 bis: A l'emplacement du salon de coiffure existant de nos jours, se trouvait la cordonnerie de Mr Pogetti, puis plus tard un fleuriste.

 

 

 

  


 

 N° 5: Ici se tenait l'épicerie de Mme et de Mr Pibou. 

 

 

L'auvent jaune représente la boucherie Giolito,

le rouge celui du bar le national et

le bleu l'épicerie de Mme et Mr Pibou

 

 

 

 

 L'ancienne épicerie de nos jours. 

 

  



 

Route de Balaruc côté pair: 

 

N° 12: Cet emplacement était occupé par l'atelier du maréchal ferrand Mr Pastre, puis en 1956 cela deviendra la poste (les PTT), géré par Mr Jurey avec comme facteurs Mme Fobis et Mr Pauvert. De nos jours ce local est occupé par le siège du Club Loisirs.

 

 

 

 

 

 

L'ancienne poste de La Peyrade 

 

 


 

N° 18: Au 18 de la route de Balaruc se tenait l'école des filles  au premier étage dans la maison Cadense Denjean .

 


 

N° 20: En face de l'église de La Peyrade se tenait la maison  Caissot qui sera une école de garçons.

 

 


 

 


 

 N° 22: Ici se tenait l'emplacement de l'atelier du charron Mr Calmettes.

 

 


 

  

 


 

Un peu plus loin avant la cité Paul Riquet et longeant l'école de La Peyrade pour rejoindre la nationale 108 , se tenaient les jardins de Mr Series. 

A la sortie de La Peyrade sur la gauche avant le château Stony après l'ancien mas de Garonne se tenait l'ancienne bergerie.

 

 



 

Rue de la Victoire :

 

N° 1: A cet emplacement se tenait la mercerie de Mme Monné jusque dans les années 1970, puis un coiffeur y prendra la place , à ce jour le local est occupé par un institut de beauté.

 


 

 L'avenue de la Victoire à gauche en descendant la mercerie.

 

 

 

 

L'ancienne mercerie aujourd'hui. 

 


 

N° 5: Ici jusque dans les années 1970, Mr et Mme Termes ont occupé cette maison , ils vendaient à une époque les journaux et le tabac.

 

 

 

 


 

N° 7: Durant les années 1960 et jusqu'à les années 1980, Mr et Mme Molinier tenait un "bazar".On y trouvait tout ce qu'un ménage pouvait avoir besoin, de l'alimentation,des journaux et surtout pour les petits les bonbons avec en autre les fameux "mistral" et "coco boer".Aujourd'hui ce commerce est fermé.

 


 

 

Le bazar de Mme et de Mr Molinier ,

derrière le tabac de Mme et Mr Termes 

 

 

 

De nos jours le commerce est fermé 


 

Rue de la Marne: Au fond à gauche de la rue de la Marne côté gaz, se tenait dans notre jeunesse, les ruines d'une fabrique , d'une usine , d'une laverie. Après avoir mis cet ensemble sur l'avis de recherche, on s'oriente vers: C'était un lavoir ou les femmes venaient laver leurs linges d'après Yvette Roques, un lavoir à l'abandon qui servait de terrain de jeu lors de sa jeunesse pour Mr Maurice Plachez, pour Mr André Schiaffino, c'était bien le lavoir des anciens chantiers généraux laissés à l'abandon, après la fermeture des dits chantiers.

 

 

 

 

 


 

Angle de la route de Balaruc et de Montpellier 

 

Cet établissement de coin aura été successivement: une boucherie en 1920, un restaurant, puis une épicerie "A l'Epargne" en 1924, ensuite les "Docks Méridionaux" tenus par Mme et Mr Chabert, puis plus tard un salon de coiffure "Reve d'Eve". De nos jours une agence bancaire. 

 

 

 

Le restaurant au début du siècle 

 

 

La boucherie 

 

 

 

 

 

 

 

Les docks méridionaux après 1962

(la cité Paul Riquet au fond est construite). 

 

 

 

 

Années  1980 le salon de coiffure "Rêve d'Eve"

 

 

 

De nos jours 2012 

 

  



 

Rue Pierre Brossolette 

 

Entre le n° 9 et n° 11 jusque dans les années 1980 se tenait l'entreprise de tapisserie d'ameublement tenue par Mme et Mr Henri Minguez.

 

 

 

 

 

 N° 11: A cet emplacement (domicile de Mme Marie Magna), se tenait au rez de chaussée une étable avec quelques vaches. Ses propriétaires les faisaient paître à l'époque sur le terrain qui sert aujourd'hui à EDF. Plus tard les vaches prendront la direction de la sortie de La Peyrade côté Sète chez Mr Meunier. Les vaches laisseront la place à la jeunesse La Peyradoise pour danser au son de l'accordéon de Mr Meunier.

 

 

 

 


 

Un peu plus bas sur la gauche avant le "plan" se tenait durant de nombreuses années les douches municipales de La Peyrade tenues par Mme Sorribes. Aujourd'hui après une bibliothèque , ce local est le siège de la boule Nationale La  Peyradoise.

 

 

 

 

L'ancienne Bibliothèque tenue par Mr Sicard

 

 

 

Les anciennes douches de La Peyrade 

 

Au fond de la petite impasse avant les douches se tenait après le magasin municipal (qui deviendra salle de réunion) la geole. Celle ci a été construite en 1902 afin d'y mettre les mendiants et les vagabonds.

  

 

 

 

L'ancien magasin municipal et

salle de réunion au fond la geole 

 

 

 

 

 

La geole 

 



 

Route de Montpellier (Avenue Maréchal Juin)

Aujourd'hui subsiste l'épicerie Monique ,ensuite l'ancien studio Guy (devenu un bureau de tabac, puis aujourd'hui un salon de coiffure) et plus loin après le groupe scolaire se tenait la laiterie suisse.

Parallelement à la route de Montpellier et au chemin des Lierles se tenait les jardins de Mr Pilato.

Plus loin côté Frontignan à la montée de Reboul se tenaient les jardins de Mr Genin. 

 

 

 

 

L'épicerie chez Monique

 

 

  

L'ancien Studio Guy

  

 

Le groupe scolaire depuis 1901

 

 

 

L'ancienne laiterie Suisse 

 

 

 

 

 

L'ancien chemin des Lierles par

temps de neige devant chez Raymond Lopez

 

 

 



 

Rue des écoles 

 

N° 8: Anciennement rue de La Peyrade vieille qui menait à la première Peirade, puis devenu bien plus tard la rue des écoles. Les anciens écoliers et écolières La Peyradois et La Peyradoises se souviendront lors de leur sortie de l'école communale, du braiement de l'âne de Mr Pastre dans son étable du 8 rue des écoles. Mr Pastre était forgeron et sa forge se trouvait à l'ancienne poste de la route de Balaruc. Son épouse a été durant de nombreuses années la directrice de l'école de filles.

 

 

 

 

 


Avenue du stade 

 

Emplacement de l'ancienne propriété Fernadié puis Villaro . Ici se tenait l'ancienne bergerie de Mr Rech, à ses côtés durant les années 1970, un concepteur de nouveaux véhicules baptisait ses voitures les Nadgil. 

 

 

 

 

 

 



 

 



07/10/2012
24 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 200 autres membres