LA PEYRADE MON VILLAGE

LA PEYRADE MON VILLAGE

Le vent

3 appréciations
Hors-ligne
"Le vent se lève !... il faut tenter de vivre !" (Le Cimetière marin, Paul Valéry).
Combien de fois le vent s'est-il levé dans nos vies ? Combien de fois se lèvera-t-il encore ?
On vient de se prendre une belle secousse.
Mais on finit toujours par secouer la torpeur, par s'ébrouer, par remonter le menton et on recommence à sourire. La vie reprend le dessus.
 
Qu'est-ce qu'on a comme vent à LP ? Mistral, tramontane, grec, marin. Merci de me dire si j'en oublie.
J'ai toujours adoré le vent. C'est très romantique, je trouve : les cheveux dans le vent, les affiches de film des années 40-50...
J'aime beaucoup la chanson de Marcel Amont : Le chapeau de Mireille. On retrouve aussi le vent chez Brassens.
Mon préféré, c'est le mistral, pour la lumière.
Ma mère n'a jamais voulu me croire, mais un jour de très grand mistral que je revenais de la boulangerie, je devais avoir dans les 6-7 ans (j'ai toujours été petite pour mon âge), dans le couloir entre la mairie et le début de la traverse, j'ai fait quelques pas en l'air.
Ma tante faisait ses lessives les matins de mistral, elle étendait le linge et, quelques heures après, c'était sec. A Reims, j'étendais à l'intérieur et il me fallait 3 jours pour que ça sèche.
A la plage, c'est galère : eau froide, jambes cinglées par le sable. Et si on veut y manger, ça crisse sous la dent.
Mon parrain savait prévoir quand il irait faire des bijus : un gros temps à la mer (bijus rejetés sur la plage) et le mistral qui se lève dans la nuit : il partait vers 2 ou 3h du matin avec sacs de jute et lampe de poche et il arpentait la plage. Et on faisait bombance pendant 2 jours, surtout qu'on n'était pas nombreux dans la famille à les aimer. Depuis des années, je les achète à la pièce quand je descends, ils valent la peau des fesses.
Il y a bien longtemps que je n'ai pas bouffé mes cheveux un jour de grand vent (bon, c'est vrai que j'ai les cheveux courts depuis des années aussi). On se parlait en tournant la tête de tous les côtés pour dégager les cheveux de la bouche.
Les portes qui claquent, les vêtements qui se soulèvent, le mistral qui rentre partout et qui peut rendre fou : je connais une dame, très nerveuse, qui est descendue de la région parisienne pour passer sa retraite à Sète mais qui n'a pas pu y rester (insomnies, angoisses, toute la panoplie).
L'enfant est le père de l'homme (William Wordsworth)

3 appréciations
Hors-ligne
voila fille a quelque chose prés
http://www.lestempsdethau.com/pages/environnement/rose-des-vents.html
Le con , il faut le faire , oui , mais pour pas aller a LEUR GUERRES

3 appréciations
Hors-ligne
En gros chez nous et vers Latte    
N : tramontana  (Tramontane) froide est glaciale en hivers
N:NE:  mistral  ou ,((tramontane haute))
NE :   Gregau  certainement ((grec haut )), sur avec l'accent (grégao) ou grec
E:NE  Gregau     ( ou grec) bien sur s'il va de l'EST vers le NORD EST
E :  Lévant   avec l'accent (lébant) on pourrait le dire ( grec ) ,mais il va descendre au sud      alors  ( Lévant )
S:E  Marinas (Marin)
S :  vent de tempête en hiver
S:O  Labech en été , VENT d'Espagne, quand il force on le dit Largade
O:  Narbonés ou Ponent (pounain)
N :O vent de tempête Tramontana Magistrala certain l'appelle Mistral (faux) quand il fait mauvais dans le NORD  avec de la pluie souvent le ciel est bleu avec de gros nuages  ,c'est lui qui rend fou  NOTRE VENT DOMINANT plustôt doux pas glacial  un vent qui vient de l'Atlantique bon entre tout ce monde tu en as d'autres le Siroco le Garmin etc  etc etc ce sont des vents de sud. bien sur Lévant  pour lever de soleil et Ponent pour  le coucher  EST  OUEST VOILA

Ce fut une tragédie (38 39 )  a suivre BIENTOT
  Combien de tempêtes braverons nous encore,combien de linceuls porterons nous encore au tombeaux. Des sourires d'amis nous parlant d'amitié ,puis l'instant d'après  leurs yeux se remplissent  de l'armes quand il arrive  malheurs, que cette vie est cruelle ,acceptons cette réalité implacable et subissons la vie.Pardonne a tous les tiens mais jamais a tes ennemis cars pour toi fils, ils n'aurons aucune pitié .
 Passé et avenir l'histoire se refait, tous ignorée de tous
Comme des chiens derrière le barbelé ((( la PEYRADE 1938 1939 avant leur déportation ))) 


 ADESSIAS  FILLE ..

Dernière modification le vendredi 16 Janvier 2015 à 03:31:32
Le con , il faut le faire , oui , mais pour pas aller a LEUR GUERRES

3 appréciations
Hors-ligne
Merciiiiiiii ! Je n'ai pas toujours le réflexe d'aller voir sur Google. Surtout pour des "niches" comme ça.
Le labech ! je l'avais oublié. Décidément, j'adore les mots. J'entends tout d'un coup la prononciation de ma grand-mère Targa.
L'enfant est le père de l'homme (William Wordsworth)

3 appréciations
Hors-ligne
Après vérif. "le chapeau de Mireille" est de Brassens mais j'aime bien la version par Marcel Amont.
Pas étonnant que le vent revienne aussi souvent chez Brassens.
Même si j'adore la montagne (l'été avec les randos, pas l'hiver avec froid, neige et ski, ce n'est pas dans ma culture), j'ai été façonnée par la mer, la garrigue, le soleil et le vent. Ca fera toujours partie de moi.
L'enfant est le père de l'homme (William Wordsworth)

4 appréciations
Hors-ligne
Le ciel La Peyradois nous apporte les réponses pour le lendemain, en effet un ciel rouge nous annonce du vent du nord pour le lendemain.

3 appréciations
Hors-ligne
http://crpal.free.fr/sciences/meteo/documentsvent.pdf
Le con , il faut le faire , oui , mais pour pas aller a LEUR GUERRES

3 appréciations
Hors-ligne
La Peyradois : je suis restée 32 ans à Reims (vous devez commencer à le savoir !) et je n'ai jamais pu prévoir le temps qu'il allait faire le lendemain. C'est vrai qu'à LP, j'y arrivais, et pourtant, j'y suis restée moins longtemps. Ici (limite Isère-Rhône depuis 1 an), je regarde la météo sur Internet pour savoir comment je m'habille le lendemain.

Geronimo : je suis preneuse pour ce genre d'articles (je ne pense pas toujours à aller chercher des digressions comme ça, c'est super, merci).

Tous les deux : vous êtes très branchés guerre. Pourquoi ?
L'enfant est le père de l'homme (William Wordsworth)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 200 autres membres